BEAUMONT

 

 

Parti de gueules au chêne d'or à quatre branches passées en double cercle et ayant ses racines; de gueules au lion d'or au chef échiqueté de trois tires d'argent et de sable.

 

 

La seigneurie de Beaumont, en Vivarais, consistait dans les trois terres de Beaumont, Saint-Melany et Donnac, qui appartenaient à la maison de Beaumont dans le XIe siècle. Elle fut donnée a Foulques, puîné de la maison de Beauvoir du Roure, par Smaragde de Beaumont, sa mère, femme de Guillaume de Beauvoir du Roure, le 4 décembre 1435 ; et par Pons de Beaumont, son aïeul maternel, le 6 février 1435, à la charge, par ledit Foulques, de porter le nom et les armes de Beaumont.

 

Cette seigneurie fut érigée en baronnie par lettres patentes de Louis XIII du 18 août 1616. La généalogie de la maison du Roure sera rapportée en son rang.

 

La branche de Beaumont prouva sa filiation devant M. de Bezons, depuis :

 

 

  1. Noble et puissant seigneur Fouquet, alias Foulques de Beaumont, épouse Catherine de Montbrun, dont il eut :

    1. Jean, qui suit;

    2. Antoine.

  2. Jean de Beaumont, enseigne de cent gentilshommes de l'hôtel en 1314, épouse en premières noces Anne d'Adhémar de Grignan; et en deuxièmes noces Hélène de Châteauneuf de Rochebonne, dont il eut :

    1. Jean, qui suit;

    2. Louis, proto-notaire du Saint-Siège.

  3. Jean de Beaumont, écuyer, seigneur de Beaumont, Maurillan, épouse Anne de Comtes, dame de Sivergues, dont il eut :

  4. Rostaing de Beaumont, seigneur de Beaumont et de Rocles, baron de Beaumont par lettres patentes de 1616, épouse Jeanne de Caires de la Bastide d'Entraigues, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

    1. Joachim, qui suit;

    2. Louise, mariée le 10 octobre 1601 à Jean d'Agrain, seigneur des Ubaz;

    3. Antoine.

  5. Joachim de Beaumont, seigneur de Saint-Cernin, baron de Beaumont, maréchal de camp, gentilhomme de la chambre du roi, rendit son nom fameux dans les guerres de religion et fit tête pendant plusieurs années aux maréchaux de Montmorency et Bassompierre, au prince de Condé et au connétable de Lesdiguières, qui l'appelaient le brave Brison. Ce nom de Brison, que ses descendants ont gardé en mémoire de lui, vient d'une seigneurie voisine de la terre de Beaumont qui lui fut donnée par sa mère, Jeanne d'Entraigues. Il épouse en premières noces Marie de la Tour Gouvernet; et en deuxièmes noces Isabeau de Fortia d'Urban, dont il eut :

  6. Rostaing de Beaumont, capitaine de chevau-légers, baron de Beaumont-Brison, seigneur de Donnac, Saint-Melany, Laval, Saint-Cernin, Fons, Villeperdrix, épouse en 1654 Françoise d'Urre du Puy Saint-Martin, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

    1. François, qui suit;

    2. Louis, lieutenant-colonel;

    3. Anne, mariée a Julien, seigneur de Vinezac;

    4. N..., mariée à Mlle d'Agrain des Ubaz; il fut maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 1er juillet 1669.

  7. François de Beaumont, reprit le nom de sa maison, Grimoard de Beauvoir du Roure, baron de Beaumont-Brison, de l'Argentière et des états de Languedoc, par l'acquisition de la baronnie de l'Argentière faite en 1730 à François Renaud de Villeneuve, évêque de Viviers, seigneur de Donnac, Saint-Melany, etc., épouse en 1688 Françoise du Bosc de Salignac, dont il eut:

    1. Joseph, qui suit;

    2. Joseph-Laurent, bailli, grand-croix de l'ordre de Malte;

    3. Anne-Joseph, commandeur de Malte;

    4. et trois filles religieuses.

  8. Joseph de Grimoard de Beauvoir du Roure de Beaumont, baron de Beaumont-Brison et des états de Languedoc, comte de Brison, capitaine au régiment du roi, cavalerie, épouse en 1721 Marie de la Fare Tornac, fille du maréchal, dont il eut :

    1. Denis, qui suit;

    2. et quatre filles.

  9. Denis-François-Auguste de Grimoard de Beauvoir du Roure de Beaumont, baron de Beaumont-Brison et des états de Languedoc, comte de Brison, capitaine de cavalerie, épouse Françoise de Chaponay, dont il eut :

    1. Nicolas, qui suit;

    2. Scipion;

    3. Gabrielle.

  10. Nicolas de Grimoard de Beauvoir du Roure de Beaumont, vicomte de Beaumont-Brison, baron des états de Languedoc, maréchal de camp 1780, commandeur de Saint-Lazare, épouse en 1782 Denise de Grimoard de Beauvoir du Roure, héritière de la branche aînée de cette maison, dont postérité; cette alliance réunit les deux branches séparées depuis 1420.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 63.

  • Lachenaye-Desbois, II, 173.

  • G. de Burdin, II, 299.

  • G. de la Tour, 133.

  • Vertot, VII, 12.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 05/02/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page