BEAUXHOSTES

 

 

D'azur à deux mains d'argent alliées et vêtues d'or, surmontées d'une couronne perlée de même.

 

 

La maison de Beauxhostes est originaire d'Angleterre.

 

Jean de Beauxhostes premier de ce nom passa en France en 1270, entra au service de Philippe le Bel et accompagna ce monarque dans sa guerre de Flandre; il se distingua particulièrement a la bataille de Furnes et à la prise de Lille en 1297. Le roi, charmé de sa valeur, l'ayant fait appeler, lui demanda ce qu'il désirait pour sa récompense, Jean de Beauxhostes ayant répondu qu'il ne demandait que des armes, Philippe le Bel lui prit les mains en lui disant : «Je vous donne la main, qui est le gage de la foi que vous et les vôtres aurez pour nous et pour nos descendants. » Telle est l'origine de la noblesse et des armoiries de cette famille, qui porte d'azur à deux mains d'argent alliées et vêtues d'or, surmontées d'une couronne royale perlée de même. (Histoire de Languedoc, 1845, X, 906, )

 

Ces armes furent maintenues par M. de Bezons lors de la vérification, mais la couronne de comte ou perlée fut substituée par l'intendant à la couronne royale. La maison de Beauxhostes avait déjà contracté des alliances avec Marguerite de Villar vers 1300 ; Jean de la Croix 1327 ; Catherine de Nicolaï 1319 ; Jeanne Deydier, 1376 ; Marguerite de Nogaret 1426 ; Etafine de Rate 1412 ; Pelet de la Vérune 1460.

 

Elle prouva sa filiation devant M. de Bezons, depuis :

 

 

  1. Olivier de Beauxhostes, seigneur d'Agel en 1509, fut père de :

    1. Simon, qui suit;

    2. Pierre, dont la postérité, maintenue dans sa noblesse par M. de Bezons, le 19 décembre 1668, s'est éteinte vers la fin du dix-huitième siècle;

    3. Catherine, mariée le 30 juin 1536 à Raphaël d'Arragon, seigneur de Fitou.

  2. Simon de Beauxhostes, seigneur d'Agel et de Sainte-Colombe, conseiller d'État et second président en la cour des aides de Montpellier en 1553, épouse Marguerite des Marres, dont il eut :

    1. Jean, qui suit;

    2. François;

    3. Bernardine, mariée le 5 août 1582 à Jean de Sarret;

    4. Marie, alliée en novembre 1594 à Daniel de Paschal de Saint-Félix;

    5. Isabeau, mariée le 12 mars 1601 à Paul de Juge, baron de Frégeville, seigneur du Bès, conseiller en la chambre de l'édit de Castres.

  3. Jean de Beauxhostes, seigneur d'Agel, de Cuxac, Fabrezan, Sainte-Colombe, Raounel, premier président en la cour des comptes de Montpellier 1588, épouse en premières noces en 1586 Jacquette Deydier, dont il eut :

    1. Pierre, qui suit;

    2. Simon, qui a fait la branche B;

    3. Isabeau, mariée en 1611 à Pierre de Niquet, ingénieur de la province;

    et en deuxièmes noces en 1606 Tiphaine de Rosel, dont il eut :

    1. Diane, alliée le 18 février 1626 à Gabriel d'Hébles, baron de las Ribes.

  4. Pierre de Beauxhostes, seigneur d'Agel, de Cuxac, de Minerve, de Pardailhan, de Sainte-Colombe, premier président en la cour des comptes, aides et finances de Montpellier après la mort de son père, épouse le 24 janvier 1611 Françoise de Valernod, dont il eut :

    1. Louis, qui suit;

    2. Pierre, seigneur de la Tour, mort sans postérité;

    3. François, prévôt de l'église cathédrale de Saint-Pierre 1660;

    4. Jean-Antoine, prévôt de l'église de Saint-Pierre, après son frère;

    5. Anne, mariée le 9 février 1649 à Marc-Antoine de Rate.

  5. Louis de Beauxhostes, seigneur d'Agel, de Cuxac et de Pardailhan, président en la cour des comptes, aides et finances de Montpellier, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 19 décembre 1668, épouse le 6 octobre 1661 Catherine de Girard, dont il eut :

    1. François, mort jeune et sans postérité;

    2. Jeanne-Marie, alliée à Jacques-Aymond de Franquières;

    3. et deux autres filles mortes sans enfants.

 

Branche B.

  1. Simon de Beauxhostes d'Agel, épouse en premières noces le 24 octobre 1616 Marie de Saporta, dont il eut :

    1. Jean;

    2. Pierre;

    3. Henri;

    et en deuxièmes noces le 16 octobre 1624 Isabeau de Rosset, dont il eut :

    1. Antoine, qui suit;

    2. Isabeau;

    3. Louise.

  2. Antoine de Beauxhostes d'Agel, écuyer, seigneur de Saint-Jean d'Alquine, maintenu dans sa noblesse avec ses frères par jugement souverain du 19 décembre 1668, épouse le 14 mai 1648 Anne-Jeanne de Cellier, dont il eut :

    1. Pierre, mort sans postérité;

    2. Henri, qui suit;

    3. Anne, mariée le 2 novembre 1697 à Georges d'Audéard de Preignes, dont la postérité est représentée aujourd'hui par la famille de Belloc.

  3. Henri de Beauxhostes d'Agel, écuyer, épouse le 5 décembre 1693 Anne de Gros d'Homps, dont il eut :

    1. Antoine, mort jeune ;

    2. Gaspard Philippe, qui suit;

    3. Hyacinthe, capitaine de grenadiers au bataillon de Montpellier en 1750, chevalier de Saint-Louis en 1763.

  4. Gaspard-Philippe de Beauxhostes, écuyer, capitaine de grenadiers en 1745, épouse en 1746 Cécile de Villar, dont il eut entre autres enfants :

    1. Joseph, qui suit;

    2. Catherine, mariée en 1785 à Antoine de Massia, des seigneurs de Treilhes.

  5. Joseph-Pierre-Gaspard-Hyacinthe de Beauxhostes, lieutenant au régiment des chasseurs de Lorraine 1788, épouse le 16 décembre 1790 Marie-Jeanne-Flore Lambert, fille d'un avocat au Parlement de Paris, dont il eut :

    1. Hyacinthe-Antoine-Joseph, qui suit;

    2. Catherine-Flore-Eugénie, mariée en 1812 à Louis Coste d'Espagnac.

  6. Hyacinthe-Antoine-Joseph de Beauxhostes, mousquetaire noir en 1815, chevalier de la Légion d'honneur en 1815; lieutenant au corps royal d'état-major en 1819, prit part à la guerre d'Espagne en 1823, et se retira du service en 1827; il avait épousé le 20 avril 1825 Anne-Louise-Eugénie Rey, dont il eut:

    1. Joseph-Hyacinthe-Eugène, qui suit;

    2. Marie-Augustine-Léonie, mariée le 4 août 1856 à Alexandre Castelbon.

  7. Joseph-Hyacinthe-Eugène de Beauxhostes, épouse le 12 novembre 1857 Marie-Marguerite-Monique d'Auberjon, dont :

    1. Marie-Geneviève, née le 5 mars 1858.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 64.

  • Arnaud, II, 46.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 24/01/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page