BESIADE

 

 

BLASON NON DESSINÉ

D’azur à une fasce d’or chargé de deux étoiles de gueules et une coquille d’or en pointe, accolé de sable à un lion d’argent, couronné, lampassé et armé de gueules.

 

Devise : Vicit iter durum pietas.

 

 

La famille de Bésiade est originaire du Béarn, où elle portait originellement de nom de LA VOYRIE, ducs d'Avaray, par érection de 1799.

 

Cette famille a donné plusieurs lieutenants généraux des armées du roi et des chevaliers du Saint-Esprit. Elle a joui des honneurs de la cour de 1754 à 1782. Claude-Antoine de Besiade, marquis d'Avaray, lieutenant général, a été nommé pair de France en 1815, maître de la garde-robe du roi, en 1816, et duc d'Avaray.

 

 

  1. Arnaud de la Voyrie, dit de Bésiade, de Sauveterre, dont :

    1. Jean, qui suit;

    2. Archambault, décédé avant 1639, lieutenant du baile de Sauveterre en 1586, dont une fille, légataire de son oncle en 1639;

    3. Jacques de Bésiade dit Sauveterre, seigneur d’Avaray et du Tertre, de Munein et de Saint-Martin, décédé à En Chaux, en Armagnac, le 16 octobre 1639, inhumé le 20 octobre dans l’église d’Avaray, premier valet de la garde-robe d’Henri IV et de Louis XIII

  2. Jean de la Voyrie, dit de Bésiade, régent (maître d’école) de la ville de Sauveterre en 1595, marié vers 1575 à Jeanne de Bachoue, d’Andrein, dont :

    1. Jean, qui suit;

    2. Ne..., légataire de son oncle en 1639, mariée à Espiute près de Sauveterre à N…,

    3. Ne..., légataire de son oncle en 1639, mariée à René DUBOIS, de Couture (41)

  3. Jean de la Voyrie, dit de Bésiade, seigneur de Munein, marié par contrat passé à Sauveterre le 23 avril 1613 à Anne d’Arrindolle, fille de Jean d’Arrindolle, notaire et jurat de Sauveterre, dont :

    1. Jacques, écuyer, seigneur de Saint-Martin, Munein, Oreïte, mort avant 1665, marié par contrat passé à Bielle le 16 juillet 1658 à Catherine de Coudure, dame de la domengeature de Sainte-Marie de Bielle en Ossau, abbesse d’Aste et de Belesten, fille de Jean de Coudure, seigneur de Sainte-Marie de Bielle, et de Catherine d’Espalungue, et remariée à Joseph de Sorbério;

    2. Théophile, qui suit;

    3. Jean-Jacques, seigneur d’Oreïte, décédé peu après 1663, inhumé dans la cathédrale de Lescar, docteur en théologie, chanoine de Lescar, curé de Buzy;

    4. Jean-Jacques, seigneur de Saint-Gladie, prêtre, chanoine de Lescar, curé de Buzy;

    5. Jean, seigneur de Camu, décédé à Lescar le 3 mars 1701, prêtre, chanoine de Lescar;

    6. Marie, décédée à Pau le 31 mars 1676, mariée par contrat du 5 janvier 1635 à Jean de Gassion, baron de Camou et d’Audaux, marquis de Gassion, premier président au parlement de Navarre;

    7. Anne, mariée par contrat du 13 décembre 1646 à Pierre de Pedemont, seigneur de Mont, conseiller au parlement de Navarre, et veuf de Marie de Coudure.

  4. Théophile de Bésiade, chevalier, seigneur d’Avaray, de Munein, d’Oreïte, de Saint-Gladie, de Camu, de Saint-Martin, né vers 1617, inhumé à Avaray le 30 décembre 1681, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roi, conseiller en ses conseils d’État et privé, conseiller du duc d’Orléans, grand-bailli d’Orléans le 26 avril 1667, épouse en premières noces par contrat passé à Paris le 23 mars 1652 à Marie des Estangs, fille de Théodoric des Estangs, seigneur d’Escrennes, et de Anne Bigot, dont :

    1. Claude-Théophile, qui suit;

    2. Louis, baptisé à Avaray le 28 mars 1656;

    3. Marie-Charlotte, décédée en 1688, mariée à François d’ESCOUBLEAU, marquis de Sourdis, seigneur de Gaujac et d’Estillac, décédé au château de Gaujac (33) le 21 septembre 1707;

    4. Marie-Françoise, née en 1664, inhumée à Avaray le 3 juin 1692.

    Théophile de Bésiade épouse en secondes noces à Marboué (28) le 1er août 1665 à Dorothée Barthon de Montbas, fille de François Barthon, vicomte de Montbas, et de Denise de Maillé, veuve de Pierre de Neufchaise, seigneur de Persac, remariée à Guillaume Millet, sous-gouverneur du Dauphin,

  5. Claude-Théophile de Bésiade, marquis d’Avaray, baron de Lussay et de Courbouzon, de La Brosse-Montmort, de Monein, de Camu, Oreïte, Saint-Martin, Saint-Gladie, né à Paris le 2 mai 1655, décédé à Paris, Saint-Sulpice, le 7 avril 1745, chevalier des ordres du roi, grand-bailli d’Orléans, lieutenant général des armées du roi, ambassadeur en Suisse, lieutenant général du gouvernement de Picardie et des villes de Péronne, Roye et Montdidier le 23 décembre 1718, grand-croix de Saint-Louis le 3 juillet 1719, chevalier du Saint-Esprit le 2 février 1739, marié par contrat du 6 novembre 1691 à Catherine-Angélique Foucault, née en 1662, décédée à Paris le 27 avril 1728, fille de Joseph Foucault, conseiller d’État, secrétaire du Conseil, directeur des finances et intendant de Caen, et de Marie Métezeau, dont :

    1. Catherine Angélique, née en 1695, décédée à Pau le 14 janvier 1763, inhumée église Saint-Martin, mariée par contrat du 3 décembre 1719 à Jean-Louis, marquis de BOEIL;

    2. Jean Théophile, comte d’Avaray, né le 29 octobre 1696, mort d’une blessure reçue à la bataille de Guastalla le 10 octobre 1734, brigadier des armées du Roi;

    3. Olympe, née en 1698, décédée à Paris, Saint-Sulpice, le 25 août 1776, mariée à André Le Picart, marquis d’Aubercourt;

    4. Charles-Théophile, qui suit.

  6. Charles-Théophile de BESIADE, marquis d’Avaray, baron de Lussay, de Courbouzon, de La Brosse-Montmort, etc…, né le 4 novembre 1701, baptisé à Avaray le 9 novembre, mort de la petite vérole à l’armée de Flandres à Anvers le 30 mai 1746, grand-bailli d’épée d’Orléans, maréchal des camps et armées du Roi en 1744, marié par contrat du 13 décembre 1735 et à Paris, Saint-Roch, le 13 décembre, à Marguerite-Elisabeth Mégret d’Etigny, fille de François-Nicolas Mégret, seigneur d’Etigny, de Passy, conseiller d’Etat, grand audiencier de France, et de Marguerite de Beaucousin;

    1. N…, né et décédé à Avaray le 9 novembre 1736;

    2. Charles-Théophile, marquis d’Avaray, né en 1737, décédé à Paris, Saint-Sulpice, le 17 avril 1757, colonel des grenadiers de France en 1754, marié à Versailles le 1er juillet 1754 à Elisabeth-Guillemine-Françoise de Baschi, fille de François, comte de Baschi Saint-Estève, et de Charlotte-Victoire Le Normant d’Étioles;

    3. Claude-Antoine, qui suit.

  7. Claude-Antoine de Bésiade, marquis puis (16 août 1817) duc d’Avaray, né le 16 juillet 1740 à Paris, Saint-Sulpice, décédé le 25 avril 1829, Pair de France, chevalier des ordres du Roi, lieutenant général des armées du Roi, maître de la garde-robe du Roi, grand-bailli d’épée d’Orléans, député de la noblesse de l’Orléanais aux Etats-Généraux, marié le 5 avril 1758 à Angélique-Adélaïde-Sophie de Mailly, née en 1740, décédée le 25 juillet 1823, fille de Louis de Mailly, comte de Rubempré, marquis de Nesle, et de Anne-Françoise-Elisabeth L’Arbaleste de La Borde, dont :

    1. Antoine-Louis-François, comte puis (1799) duc d’Avaray, né à Paris le 8 janvier 1759, décédé à Madère le 4 juin 1811, inhumé dans l’église d’Avaray, commandeur de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, maréchal des camps et armées du Roi, capitaine des gardes du comte de Provence en 1791;

    2. Adélaïde-Henriette-Elisabeth, née le 2 février 1762 à Paris, Saint-Sulpice, décédée à Paris, Saint-Sulpice, le 24 juillet 1785, dame pour accompagner la comtesse d’Artois, mariée à Paris, Saint-Sulpice, le 7 juin 1781 à Edme-Charles-François, marquis de Grave, né en 1754, tué à Quiberon le 21 juillet 1795, fils de Charles-François, comte de Grave, seigneur de Durfort, et de Marie-Anne-Eléonore de Grave de Solas;

    3. Augustine-Olympe-Sophie, née le 7 juillet 1765 à Paris, Saint-Sulpice, décédée en 1809, mariée à Paris, Saint-Sulpice, le 9 novembre 1784 à Antoine-René d’Escoubleau de Sourdis, fils de René-Alexandre d’Escoubleau, marquis de Sourdis, et de Marie-Françoise Beudet;

    4. Armand-Louis-Théophile, né le 11 septembre 1766 à Paris, Saint-Sulpice, fusillé à Quiberon en 1795, chevalier de Malte;

    5. Joseph-Théophile-Parfait, qui suit.

  8. Joseph-Théophile-Parfait de Bésiade, duc d’Avaray, Pair de France, né le 22 octobre 1770 à Paris, Saint-Sulpice, décédé le 14 avril 1859, lieutenant général des armées du Roi en 1824, marié le 25 février 1800 à Aimée-Julie Michel de Tharon, née en 1783, décédée à Blois le 1er octobre 1859, fille de Pierre-François Michel, comte de Tharon, et de Sophie de Besné :

    1. Sophie-Angélique-Laure-Rosalie, née en 1801, mariée en 1819 à Charles Shakerley;

    2. Ange-Edouard-Théophile, qui suit;

    3. Louis-Charles-Théophile, né le 26 avril 1818, décédé à Baaden-Baden le 30 novembre 1878, marié en premières noces en avril 1867 à Jeanne HUCK, épouse en secondes noces le 19 avril 1868 à Paris à Emilie Hirth, fille de Charles Hirth et d’Albertine Merkel, sans postérité.

  9. Ange-Edouard-Théophile de BESIADE, duc d’Avaray, né à Avaray le 22 novembre 1802, décédé le 2 février 1887 à Paris, gentilhomme de la chambre du roi Charles X, marié à Paris le 1er février 1825 à Anne-Victurnienne-Mathilde de Rochechouart-Mortemart, née à Paris le 9 août 1802, décédée au château d’Avaray le 1er janvier 1887, fille de Victor-Louis-Victurnien de Rochechouart, marquis de Mortemart, et de Eléonore-Pulchérie de Montmorency, dont :

    1. Jules-Victor-Camille, qui suit;

    2. Louise-Marie-Antonie, née à Paris le 20 novembre 1825, décédée à Paris le 4 avril 1897, mariée à Paris le 11 mai 1847 à Antoine-Antide-Léonel-Auderic, comte de Moustier, né le 12 juin 1823, décédé à La Chapelle-sous-Crécy le 25 mars 1888, fils de Clément-Edouard, marquis de Moustier, et de Marie-Caroline-Antoinette de La Forest.

  10. Jules-Victor-Camille de BESIADE, duc d’Avaray, né à Paris le 29 novembre 1827, décédé à Mareil-le-Guyon le 1er novembre 1894, marié à Avaray le 2 mai 1855 à Antoinette-Armande-Irène Séguier, née à Paris le 5 janvier 1835, décédée à Mareil-le-Guyon le 9 août 1916, fille d’Armand-Pierre, baron Séguier, et de Charlotte-Joséphine-Honorine Le Pelletier d’Aunay, dont :

    1. Edouard, qui suit;

    2. Elie-Marie-Pierre-Victor, comte d’Avaray, né à Paris, VIIème arr., le 25 février 1858, décédé à Paris, VIIème arr., le 11 février 1917, lieutenant de cavalerie, officier d’Etat-Major, marié à Paris, VIIème arr., le 11 février 1884 à Marie-Gabrielle-Constance-Mélanie, comtesse d’HINNISDAL et du Saint-Empire, née à Paris, VIIème arr., le 14 juin 1861, décédée à Paris, VIIème arr., le 12 novembre 1911, fille d’Herman, comte d’Hinisdal et du Saint-Empire, et de Victorine de Choiseul d’Aillecourt,

      1. Marie-Bernard-Edouard, vicomte puis duc d’Avaray, dernier du nom, né à Paris, VIIème arr., le 26 octobre 1884, décédé à Paris, VIIIème arr., le 27 février 1941.

  11. Edouard-Joseph-Hubert-Marie de BESIADE, marquis puis duc d’Avaray, né à Paris le 15 avril 1856, décédé à Paris le 23 janvier 1930, marié à Paris le 3 février 1883 (divorcent le 3 février 1892) à Rosalie-Françoise-Adélaïde-Caroline-Eugénie-Marie de MERCY d’ARGENTEAU, née à Argenteau, Belgique, le 18 juillet 1862, fille d’Eugène, comte de Mercy d’Argenteau, et de Louise de Riquet de Caraman-Chimay :

    1. Antoine-Hubert-Louis-Camille-Maurice, marquis d’Avaray, né à Argenteau le 1er octobre 1885, décédé d’un accident d’automobile près de Boulogne-sur-Mer le 31 mai 1921.

 

Principales sources

  • M. Pierre Goffart, travaux personnels

  • Dufau de Maluquer et Jaurgain, nobiliaire de Béarn

  • Registres paroissiaux d’Avaray (45)

  • Chastellux, Notres prises à l’état-civil de Paris

  • Annuaire de la Noblesse de France

  • M. de Courcelles, Dictionnaire Universel de la Noblesse de France, I, 97.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 08/03/06.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page