BLANC de MOLINES

 

 

D'azur au soleil d'or accompagné de quatre roses d'argent.

 

 

La maison de Blanc de Molines est originaire du Vivarais, où elle est connue depuis le commencement du XVe siècle. Elle était divisée en deux branches qui furent maintenues dans leur noblesse à l'époque de la vérification. Plusieurs membres de cette famille ont pris part aux assemblées de la noblesse du Vivarais en 1789. Elle a prouvé la filiation authentique devant M. de Bezons, depuis :

 

 

  1. Antoine Blanc de Molines eut pour enfants :

    1. Guillaume, qui suit;

    2. Barthélémy, qui a fait la branche B.

  2. Guillaume Blanc de Molines, vivant en 1545, avait épousé Jeanne de Lioussac, dont il eut :

  3. Antoine Blanc, écuyer, seigneur de Molines, épouse le 13 octobre 1583 Isabeau de Mathias, dont il eut :

    1. Pierre, qui suit;

    2. Antoine, marié à Catherine Meilet;

    3. Henri, marié à Marie Saversac;

    4. Guillaume.

  4. Pierre Blanc de Molines, épouse le 4 août 1620 Louise de Blou, dont il eut :

  5. Jacques Blanc de Molines, seigneur de Tudos, épouse le 18 novembre 1655 Marie d'Allez, et fut maintenu dans sa noblesse avec ses oncles par jugement souverain du 6 septembre 1669.

 

Branche B

  1. Barthélémy Blanc de Molines, seigneur du Cros, épouse Antoinette Valette, dont il eut :

  2. Pierre Blanc de Molines, épouse le 11 juillet 1566 Claire Blanchard, dite de Provenches, et il en eut :

    1. Charles;

    2. Henri, qui suit;

    3. Jean.

  3. Henri Blanc de Molines, épouse le 26 février 1612 Catherine de Baile, et il en eut :

    1. Antoine, marié le 26 février 1647 à Louise de Burine;

    2. Jean, seigneur de Veillis, marié le 24 août 1666 à Jeanne de Courtial;

    3. Louis, seigneur de Badious, marié le 9 juin 1644 à Marie Audin;

    4. Pierre, seigneur de Champs, marié le 4 octobre 1644 à Marguerite de Chambarlhac.

    Les quatre frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 5 juillet 1669.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 82.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 19/07/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page