BOILEAU de CASTELNAU

 

 

BLASON NON DESSINÉ

D'azur au château d'or à trois tourillons de même, maçonné de sable, au croissant d'or en pointe.

 

 Devise : De tout mon cœur.

 

 

Ancienne maison qui descend de l'un des fils d'Etienne Boileau, grand prévôt de Paris en 1250, choisi par Saint Louis pour rétablir la justice, et dont la filiation suivie est rapportée par Lachenaye-Desbois, II, 580, jusqu'à Charles de Boileau de Castelnau, capitaine au régiment de Normandie, 1733-1742, alors chef de nom et d'armes de sa maison.

 

 

  1. Guillaume de Boileau, vendit son héritage et vint s'établir à Nîmes en 1494. Il fut père de :

  2. Antoine de Boileau, trésorier et receveur ordinaire en la sénéchaussée de Beaucaire et Nîmes en 1533, acheta les terres de Castelnau, de la Garde, et de Sainte-Croix de Boirac, au diocèse d'Uzès, et fut père de :

  3. Jean de Boileau de Castelnau, trésorier de la sénéchaussée de Nîmes et de Beaucaire, seigneur de Castelnau et Sainte-Croix, compris dans des montres de noblesse desdites sénéchaussées en 1551 et 1557, épouse le 6 février 1538 Anne de Montcalm, dont il eut :

    1. Jean; qui suit;

    2. Claudine, mariée en 1554 à Jacques Lageret, seigneur de Caissargues;

    3. Guillemette, mariée en 1561 à Robert de la Croix;

    4. Gabrielle, mariée en 1562 à Antoine de Bornier, conseiller au présidial de Nîmes;

    5. Anne, mariée à Gui de Bon.

  4. Jean de Boileau de Castelnau, seigneur de Castelnau et Sainte-Croix, premier consul de Nîmes, épouse en premières noces le 25 juin 1571 Honorade le Blanc de la Rouvière; et en secondes noces le 15 octobre 1575 Rose de Calvière, fille de Nicolas de Calvière, seigneur de Saint-Côme et de Françoise Brochet, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

    1. Nicolas, qui suit;

    2. Jacques, auteur de la branche de Boileau d'Uzès, dont les descendants étaient fixés à Dunkerque et à Saint-Domingue en 1771.

  5. Nicolas de Boileau de Castelnau, seigneur de Castelnau, Sainte-Croix, avocat distingué au présidial de Nîmes, dispensé, à cause de sa profession, de faire partie de l'arrière-ban de 1639; il avait épousé le 18 mars 1619 Anne de Calvière, fille de Guillaume de Calvière, seigneur de Boucoiran, et d'Isabeau de Barrière, dont il eut :

    1. Jacques, qui suit;

    2. François, lieutenant-colonel au régiment d'Estrigny;

    3. Isabeau, mariée à Pierre de Leyris;

    4. Anne;

    5. Charles;

    6. Isabeau;

    7. Louise.

  6. Jacques de Boileau de Castelnau, seigneur de Castelnau, Sainte-Croix, servit dans les cadets-gentilshommes, quitta le service et épousa le 15 août 1660 Françoise de Vignoles. En 1652 il fut choisi en vertu de la déclaration du roi Louis XIV, qui accordait aux protestants de Nîmes l'élection d'un des plus qualifiés parmi les gentilshommes pour balancer dans les conseils politiques de la ville la voix de l'évêque. Un jugement souverain du 10 décembre 1668 le maintint dans sa noblesse. Il eut plusieurs enfants de son mariage, entre autres:

    1. Maurice, qui suit;

    2. Henri, tué en 1709 au siège de Tournay;

    3. Jean, mort en Souabe des suites de blessures reçues à la bataille d'Hochstedt en 1704;

    4. Charles, émigré en Angleterre par suite de la révocation de l'édit de Nantes, capitaine au régiment de Farington, auteur d'une branche établie dans la Grande-Bretagne et dans les Indes;

    5. Françoise, mariée en 1690 à Joseph Pandin de Jarrigues, émigré en Prusse, et père du chancelier de ce nom;

    6. Louise, mariée à Abel de Ligonnier, et émigrée en Irlande avec sa mère.

  7. Maurice de Boileau de Castelnau, seigneur de Castelnau, Sainte-Croix, épouse le 11 décembre 1708 Eve de Guiran, dont il eut entre autres enfants :

    1. Charles, qui suit;

    2. Henri-Camille, fit les campagnes de la guerre de Sept ans, et devint lieutenant-colonel;

    3. Louis, dit le chevalier de Montredon, fit avec son père les campagnes de Flandre et de Westphalie, passa au service de la Sardaigne, et mourut à Nîmes en 1805;

    4. Anne;

    5. Marguerite.

  8. Charles de Boileau de Castelnau, seigneur de Castelnau, capitaine au régiment de Normandie, prit part au siège de Philisbourg en 1734, et fit les campagnes de Bohême et de Bavière en 1742, épouse le 11 février 1766 Catherine de Vergèses d'Aubussargues, dont il eut :

    1. Simon-Charles-Barnabé;

    2. Frédéric-Louis;

    3. Henri-Camille;

    4. Louis-Alphonse;

    5. Anne-Augustine.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 87.

  • Lachenaye-Desbois, II, 580.

  • Marquis d'Aubaïs, II, 61

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 08/06/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page