BOISSÉSON

 

 

De gueules à un croissant d'argent accosté de 2 palmes d'argent liées de sinople; au chef d'azur, chargé d'un croissant accosté de 2 étoiles d'or.

 

 

La Maison Barbara de Labelotterie de Boisséson appartient à la noblesse du Languedoc. Elle est originaire de la région de Verdalle au pied de la montagne Noire. Elle accède à la noblesse en 1703 par le Capitoulat de la ville de Toulouse. Elle acquiert la seigneurie de Boissezon en 1714. Elle exerce principalement des fonctions administratives et judiciaires. Elle donne aussi des militaires distingués entre la fin du XVIIIème siècle et le début du XIXème et une Grande-maîtresse à la Cour de Bavière au cours de ce siècle.

 

 

  1. Pierre Barbaro, vivant en 1549, fut père de :

    1. Marie, mariée en 1570 à Etienne Catelan;

    2. Michel, qui suit.

  2. Michel Barbaro fut père :

    1. Nicolas, qui fit souche à Verdalle (Tarn);

    2. Guillaume;

    3. Jean, qui suit;

    4. Michel, chanoine au chapitre de Castres;

    5. Antoine, qui a fait la branche B.

  3. Jean Barbara eut entre autres enfants :

    1. Louise, mariée vers 1650 à Jean André de Joucla, procureur puis président des Requêtes au parlement de Toulouse;

    2. Michel, qui suit.

  4. Michel Barbara, épouse en 1637 Marie de Vals, dont il eut :

    1. Michel, bourgeois, consul de Castres en 1701 et 1713;

    2. Jean, bourgeois, consul de Castres en 1702, 1705, 1706 et 1713;

    3. Jacques, prêtre et hebdomadier en la cathédrale de Carcassonne, enterré en 1690 en la cathédrale de Castres;

    4. Marie Rose, morte en 1726, épouse vers 1670 François Daussion, maître apothicaire;

    5. François, qui suit.

  5. François Barbara, docteur en médecine, épouse Isabeau de Lavesque, il en eut :

    1. Magdeleine, née en 1700;

    2. François, qui suit.

  6. François Barbara, épouse Jeanne Dounet, dont il eut :

  7. Jean-Pierre Barbara, conseiller du roi, notaire royal à Castres, contrôleur ancien et triénal des Gabelles au grenier à sel de Montpellier, épouse en premières noces Anne Fabre et en secondes noces en 1785 Marie-Anne Hérail.

 

Branche B.

  1. Antoine Barbara, bourgeois de Verdalle, épouse en 1630 Anne Picarel, dont :

    1. Marie, épouse Jean Pierre Vidal;

    2. autre Marie épouse en 1677 Jean Pierre Prud'homme, avocat et procureur du roi;

    3. Louise, épouse François Rivals, maire perpétuel de Verdalle;

    4. Anne;

    5. Mathieu, qui suit.

    Antoine Barbara se remarie vers 1658 avec Anne de Rouairoux, dont :

    1. Jeanne.

  2. Mathieu Barbara, docteur en Droit et en Philosophie, avocat au Parlement de Toulouse, lieutenant criminel, particulier et assesseur, et subdélégué de l'Intendant du Languedoc pour le comté de Castres, anoblit par la charge de capitoul de la ville de Toulouse qu'il exerce en 1703, épouse en 1668 Marguerite de Fournials, dont il eut :

    1. Isabeau, née en 1669, épouse en 1693 Pierre de Capriol;

    2. Joseph, qui suit;

    3. Marie née en 1674;

    4. Anne, née en 1675, épouse en 1701 Jean de Vabre, avocat au Parlement;

    5. Françoise, née en 1676;

    6. Mathieu, seigneur de Latour, né en 1677, il épouse  Françoise Dujour en 1712 et s'installe à Brusque en Rouergue (branche présumée éteinte avec son fils ou petit-fils), capitaine-major de Fusillers dans le régiment de Languedoc et un temps subdélégué de l'Intendant du Languedoc pour le diocèse de Lavaur

  3. Joseph Barbara de Labelotterie de Boisséson, né en 1671, licencié en Droit et en Philosophie vers 1695, avocat en Parlement, subdélégué de Lavaur puis de Castres. En 1695, il épouse Marie d'Arrazat qui lui apporte la terre de Labelotterie. En 1714, il achète la seigneurie de Boissezon avec haute, moyenne et basse justice. Il meurt en 1741. Il eut pour enfant :

  4. Mathieu Barbara de Labelotterie de Boisséson, né en 1698, mort en 1766, subdélégué de l'Intendant du Languedoc pour le comté de Castres comme son père et son grand-père. Il résilie cette charge en 1755. Il épouse en 1723 Françoise Rose de Rigaud, dont il eut :

    1. Jeanne-Rose, née en 1724, morte en 1794, épouse en 1749 Joseph de Suc de Saint-Affrique;

    2. Marie-Claire, née en 1725, chanoinesse de Vielmur en 1745;

    3. Charles-Joseph, né le 21 avril 1726 à Castres, mort en 1802 à Pamiers, épouse le 8 février 1763 à Toulouse Rose de Marfain. Conseiller au Parlement de Toulouse, puis lieutenant au régiment de Septimanie-Dragons. Ils eurent cinq enfants dont :

      1. Joseph-Mathieu-Honoré, né en 1770, mort en 1796, émigre en Allemagne où il est capitaine-major dans l'armée de Condé (Légion de Damas). Il meurt dans le combat d'Ober-Kammlach;

      2. Joseph-Charles, né en 1777, mort en 1856, élève à l'école militaire de Sorrèze, épouse en 1805 Antoinette de Chalvet de Rochemonteix, maire de Castres en 1816, conseiller général du Tarn, co-fondateur de la Caisse d'Épargne de Castres, sans postérité;

    4. Pierre-François-Joseph, né en 1727;

    5. André-François, né en 1729;

    6. Louise-Charlotte, née en 1731, morte en 1788, épouse en 1754 Pierre de Bourdoncle de Saint-Salvy;

    7. Marie-Charlotte, née en 1732, chanoinesse de Vielmur;

    8. Jean-Joseph-Mathieu, né en 1733;

    9. Pierre-Joseph, né en 1734, mort en 1761, capitaine au régiment de Champagne en 1760;

    10. Paul-Mathieu, qui suit;

    11. Jeanne-Charlotte, née en 1742;

    12. Magdeleine, supérieure en 1782 du couvent des Ormeaux;

    13. Marguerite, épouse en 1762 Maurice de Pelissier.

  5. Paul Mathieu Barbara de Labelotterie de Boisséson, né en 1736, mort en 1798, promu maréchal de camp à son départ en retraite en 1791, chevalier de Saint-Louis en 1778, émigre en Russie où il est général-major. Il avait épousé en 1781 Marie Bécu de Cantigny,

    1. Hercule, qui suit;

    2. Euphrasie, née en 1786, morte en 1879, épouse en 1823 le général de Pillement. Elle fut Grande maîtresse de la reine de Bavière

  6. Hercule Barbara de Labelotterie de Boisséson, né en 1784, mort en 1822, épouse en 1810 Marie Brun de Sainte Catherine. Il est général-major de cavalerie russe, décoré de plusieurs Ordres russes, Croix de Saint-Louis en 1815. Il a fait son apprentissage des armes à l'école des cadets de Saint-Pétersbourg. Il eut pour enfants :

    1. Elisabeth, née en 1810, morte en 1829;

    2. Marie, née en 1815, morte en 1861;

    3. Constantin, qui suit;

  7. Constantin Barbara de Labelotterie de Boisséson, né en 1820, mort en 1873, revient en France. Il épouse en 1850 Marie de Pins, dont il eut onze enfants :

    1. Mathilde, née en 1851, morte en 1900, épouse Gustave de Saint-Julien;

    2. Paul, (Branche de Gourjade), qui suit;

    3. Pierre de Boisséson , dont entre autres enfants : 1 ambassadeur de France

    4. Euphrasie, née en 1854, morte en 1860;

    5. Marie, née en 1855, morte en 1916, épouse Roger de Lavalette;

    6. Joseph, né en 1857, mort en 1936, capitaine de Dragons, épouse Jenny de Montaigne de Poncins;

    7. Henri, né en 1859, mort en 1898, épouse Amélie de Saint-Félix;

    8. Euphrasie, née en 1861, morte en 1937, épouse Albert de Gauléjac;

    9. Isidore, né en 1863, mort en 1937, lieutenant de Spahis, épouse Natalène de Falentin de Saintenac, dont descendance;

    10. Elisabeth, née en 1865, morte en 1871;

    11. Michel, né en 1867, mort en 1937, épouse Gabrielle Payan d'Augery;

    12. Pierre, né en 1868, mort en 1953, épouse Marie de Barrès.

  8. Paul de Boisséson, né en 1852, mort en 1923, conseiller général du Tarn, épouse Charlotte de Lonjon, dont :

    1. Jeanne, qui épouse André Niel;

    2. Joseph, capitaine au 100ème régiment d'infanterie et mort au Champ d'Honneur en Argonne, épouse Magdeleine de Gary, dont Marguerite qui épouse Jean de Saint-Hilaire;

    3. Maurice, écuyer au Cadre noir de Saumur, capitaine de cavalerie, chevalier de la Légion d'Honneur et mort au Champ d'Honneur, épouse Françoise de Greling, dont fils aîné : Paul, qui épouse Pépita Holguin y Vargas, et qui est un temps élu premier vice-président de l'A.N.F., dont postérité

    4. Etienne, qui épouse Charlotte de Raymond-Lasbordes.

 

Principales sources

  • M. Emmanuel de Barrau, travaux personnels
  • Essai généalogique sur la famille Barbara de Labelotterie de Boisséson
  • Robert de Boisséson, L'ascension sociale de la famille Barbara (fin XVII ème - début XVIII ème siècle)
  • Constantin de Boisséson, Les Barbara de Labelotterie de Boisséson de la fin du 18 ème siècle à celle du 19 ème siècle (D'après leur correspondance entre la France, l'Allemagne, l'Angleterre, la Russie et la Bavière)
  • Arlette Homs-Chabbert, Euphrasie de Boisséson, jeune fille noble émigrée en Russie - 1786 - 1879 (Louveciennes - Saint-Pétersbourg - Munich)
  • Fabrice Andrieux, travaux personnels
Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible ne copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 17/10/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page