BONLIEU alias BOULIEU

 

 

Écartelé au 1 et 4 échiqueté d'or et de gueules; au 2 d'azur à une rose double d'argent; au 3 d'azur au lévrier d'argent accolé d'or;

 

 

 

alias losangé d'or et d'azur.

 

 

La maison de Boulieu est une des plus anciennes du haut Vivarais. Louis de Boulieu, natif d'Annonay, fut évêque de Fréjus vers l'an 1396 ; il descendait de noble Albert de Boulieu, fils d'Artaud, seigneur de Jarnieu et Charlieu. (Poncer, I, 248.) Cette maison était divisée en deux branches depuis le commencement du XVIe siècle.

 

 

  1. Albert de Bonlieu, seigneur de Jarnieu, fut père de :

  2. Guillaume de Bonlieu, seigneur de Greusse, épouse le 11 décembre 1528 Marguerite Blainier du Mazel, dont il eut :

  3. Charles de Bonlieu, seigneur du Mazel, épouse le 26 juin 1540 Souveraine des Champs, dont il eut :

  4. Aymar de Bonlieu, seigneur du Mazel, eut pour fils :

    1. François, qui suit;

    2. Charles, chevalier de Malte.

  5. François de Bonlieu, seigneur du Mazel, Mascaux, Couteaux et Courtial, épouse le 27 fév. 1645 Claude de Saignard, dont il eut :

    1. François;

    2. Claude;

    3. autre Claude.

    Le père et ses trois fils furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 24 décembre 1668.

 

Autre branche

Cette branche de la maison de Boulieu a donné un chevalier de Malte, un gentilhomme de la chambre du roi, un bailli à Annonay et un bailli à Tournon.
Laurent de Boulieu, chevalier de Malte, fut maître d'hôtel du grand maître de la Valette, capitaine au siège de Malte en 1505, et pour sa valeur envoyé au fort Saint-Elme, ou il fut pris par l'ennemi et crucifié. «Ceux de cette maison m'ont dit qu'il fut écorché tout vif comme un saint Barthélemy. » (Mathieu de Goussancourt, Martyrologue des chevaliers de Malte, I, 53.)

  1. Albert de Boulieu, chevalier, épouse vers 1450 Marguerite du Lac, dont il eut:

  2. Albert de Boulieu, épouse Anne du Peloux, et fut père de :

  3. Méraud de Bonlieu, seigneur de Charlieu, bailli d'Annonay, épouse en 1518 Jeanne de Pelet, dont il eut :

    1. Méraud, qui suit;

    2. Floris, épouse Françoise du Peloux, mort sans enfant;

    3. Laurent, chevalier de Malte;

    4. Anne.

  4. Méraud de Bonlieu, seigneur de Charlieu, bailli de Tournon en 1565, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi 1580, épouse Suzanne d'Avity, dont il eut :

    1. Louis, qui suit;

    2. Christophe, qui a fait la branche B.

  5. Louis de Bonlieu, seigneur de Charlieu, épouse en 1630 Suzanne de Villars, dont il eut :

  6. Louis de Bonlieu, seigneur de Charlieu, demeurant à Annonay, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 22 mars 1670.

 

Branche B.

  1. Christophe de Bonlieu, seigneur de Jarnieu, ép. Marguerite de Saint-Géran, dont il eut :

  2. Nicolas de Bonlieu, seigneur de Montpensier, épouse Mlle de Gayant.

 

La maison de Bonlieu s'est éteinte au XVIIe siècle.

En 1636, Magdeleine de Bonlieu, fille de noble Fleury de Bonlieu, sieur de Chal et de Jarnieu, épouse Christophe de la Rivoire, seigneur de Chadenac, dont les descendants, marquis de la Tourrette, héritèrent de la terre de Chal.
En 1697, Marie de Bonlieu, fille de Jacques, épouse Antoine de Lisle, écuyer, gentilhomme lorrain, chevalier de Saint-Louis et capitaine au régiment de Saulx. Les descendants d'Antoine de Lisle sont possesseurs des biens de Charlieu 1835. (Poncer, I, 248.)

 

Principales sources

  • L. de la Roque, Armorial de la noblesse de Languedoc, I, 89 & 90.

  • Lachenaye-Desbois, II, 629.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 24/07/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page