BONNEVILLE

 

 

D'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules, au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d'argent.

 

 

La maison de Bonneville, qui possédait les seigneuries de Chambilhac-le-Bois et de Pouzols, au diocèse du Puy et en Auvergne, fut maintenue, en Languedoc par M. de Bezons, et en Auvergne par M. de Fortia.

Plusieurs membres de cette famille jouèrent un rôle actif dans les guerres religieuses du XVIe siècle : un des leurs servit d'otage à la ville du Puy au nom des royalistes, avec Sigaud, Simon Brun et Roqueplan.

 

 

  1. Jean de Bonneville, seigneur de Chambilhac, alias Crénillac, contribua au ban et arrière-ban de 1513, 1522, 1523, et 1529; il eut pour fils :

  2. Tannequin de Bonneville, seigneur de Chambilhac, contribua au ban de 1550; il épouse le 18 septembre 1533 Magdeleine de Ribeirols, dont il eut :

  3. Claude de Bonneville, seigneur de Chambilhac, épouse le 16 octobre 1577 Isabeau de Roiran, dont il eut :

  4. Christophe de Bonneville, seigneur de Chambilhac, au diocèse du Puy, épouse le 7 février 1619 Anne du Bois, dont il eut :

    1. Claude, seigneur de Chambilhac-le-Bois;

    2. Jean, seigneur de Pouzols, épouse le 16 avril 1659 Magdeleine Verdier

    Les deux frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 8 octobre 1668.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 95.

  • Bouillet, I, 261.

  • Arnaud , II, 3.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 01/10/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page