BORNE

 

 

D'or à l'ours rampant de sable armé et lampassé de gueules.

 

 

La maison de Borne était divisée en deux branches : Borne d'Altier, et Borne de Ligonniers, alias Ligonnez, et Beaumefort. La branche d'Altier fit ses preuves de cour en 1770, et eut l'honneur de monter dans les carrosses du roi le 31 janvier 1771.

La généalogie de la branche d'Altier est disponible ici.

 

 

  1. Pons de Borne, écuyer, seigneur de Ligonniers, alias Ligonnez, teste le 7 mars 1532, et fut père de :

  2. Jean de Borne, seigneur de Ligonniers, la Sablière, épouse Françoise de Sampzon, et il en eut :

  3. Pierre de Borne, seigneur de Ligonniers, épouse le 2 avril 1551 Louise d'Audibert de la Farelle, dont il eut :

  4. David de Borne, seigneur de Ligonniers et Beaumefort, épouse le 26 décembre 1593 Hélène du Roure, dont il eut :

    1. Pierre, qui suit;

    2. Claude

    Les deux frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 28 mars 1670.

  5. Pierre de Borne, seigneur de Ligonniers et Beaumefort, au diocèse de Viviers, épouse le 13 décembre 1638 Alexandrine de Rochier, dont il eut :

    1. Hélène de Borne, héritière de sa maison, épouse le 3 décembre 1673 Guillaume de Saint-Etienne, capitaine de cavalerie.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 97.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 05/11/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page