BORRELLI

 

 

De gueules au chevron d'or accompagné de trois merlettes de même, deux en chef, une en pointe.

 

 

La terre de Roque-Servières fut érigée en marquisat en faveur de Jean-Jacques de Borrelli par lettres patentes de juin 1752, enregistrées au parlement de Toulouse le 18 juillet, et à la chambre des comptes de Montpellier le 18 août de la même année, «en considération des services de ses ancêtres, tous dévoués à la profession des armes, et parmi lesquels on trouve plusieurs maréchaux de camp, gouverneurs de places, colonels et autres officiers de distinction».

 

 

  1. Antoine de Borrelli, teste le 3 septembre 1643, épouse Pierrette de Beaudan, et il en eut :

    1. Jacques, qui suit;

    2. Guillaume, général-major des armées d'Allemagne.

  2. Jacques de Borrelli de Roque-Servières, maréchal de camp, se marie le 11 janvier 1614, et eut pour enfants :

    1. Guillaume, qui suit;

    2. Abraham, seigneur de Peireblanque, capitaine au régiment de la reine;

    3. Pierre, lieutenant au régiment royal.

  3. Guillaume de Borrelli, seigneur de Roque-Servières, lieutenant-colonel au régiment d'Auvergne, maintenu dans sa noblesse avec ses frères habitant Alais, comme enfants de Jacques, maréchal de camp, par jugement souverain du 5 novembre 1668.

 

Jacques de Borrelli, seigneur de Roque-Servières, épouse en 1709 Marguerite de Prunet, dont il eut :
Jean-Jacques de Borrelli, épouse Catherine de Raymond, dont il eut plusieurs enfants.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 100.

  • Lachenaye-Desbois, II, 658; IV, 60.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 05/11/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page