BOUSQUET DE MONTLAUR

 

 

 

 

 

D'or à la croix vidée de gueules, au chef d'azur chargé de sept fleurs de lis d'argent.

 

 

La baronnie de Montlaur en Languedoc fut érigée en marquisat par lettres patentes de décembre 1679 en faveur d'Etienne du Bousquet, « tant en considération des services qu'il avait rendus en Italie, en Flandre et en Catalogne, pendant plus de vingt années, que pour reconnaître encore ceux de son père. »

   
  1. Jean, seigneur du Bousquet, vivant en 1280, fut père de :

  2. Hémeric, seigneur du Bousquet, vivant en 1330, eut pour fils :

  3. Nicolas du Bousquet, à qui le vicomte de Villemur donna, comme étant son plus proche parent, en 1397, la baronnie de Verlhac ; il fut père de :

  4. Pierre du Bousquet, chevalier, baron de Verlhac, rendit hommage le 9 avril 1459; il épouse Mlle Hérail, dont il eut :

  5. François du Bousquet, baron de Verlhac, épouse le 14 octobre 1484 Jeanne Lauret, dont il eut :

  6. Etienne du Bousquet, capitaine d'une compagnie franche de cent hommes, pour le duc de Montmorency, épouse le 8 janvier 1535 Gasparde de Bonnal, et il en eut :

  7. Jean du Bousquet, seigneur et baron de Montlaur, président en la cour des aides de Montpellier en 1579; épouse en 1590 Diane des Essarts de Laudun, et il en eut :

    1. François, qui suit;

    2. autre François;

    3. Jean, abbé;

    4. Etienne, abbé.

  8. François du Bousquet, chevalier, baron de Montlaur, Carnas, Pujo, Saint-Aunès, le Pin, capitaine de chevau-légers et sergent de bataille, président en la cour des Comptes, Aides et Finances de Montpellier, obtint des lettres patentes du roi, portant don de dix mille écus, en considération de la défense vigoureuse qu'il fit dans son château de Montlaur, contre le duc de Rohan et toute son armée, et pour le dédommager des pertes qu'il avait faites pendant le dit siège, le 27 janvier 1627; autres patentes portant permission d'ajouter sept fleurs de lis d'argent à ses armes, comme succédant aux biens de feu Gabriel Luels, baron d'Aramon, marquis des îles d'Hières, avec une couronne de marquis à ses dites armes, 16 avril 1624; il avait épousé en premières noces le 13 août 1613 Grasinde de Rignac, dont il eut :

    1. Etienne, baron de Montlaur, capitaine de chevau-légers, mestre de camp d'infanterie, qui épouse le 12 février 1662 Marie du Faur;

    François du Bousquet de Montlaur épouse en secondes noces le 11 août 1642 Louise de la Fare, fille de Jacques, marquis de la Fare, et de Gabrielle d'Audibert de Lussan. Ils eurent pour enfant :

    1. Jacques Hercule, président, trésorier de France, à Montpellier en 1660; les deux frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 24 décembre 1668.

     

 

 

     

Principales sources

 

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, Généralité de Montpellier, 104.

  • Lachenaye-Desbois, III, 63.

 

 

 

 

Vous avez remarqué une erreur?

 

  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org

  • laissez un message dans le forum

 

 

 

 

 

 

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2006. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 17/01/06.

 

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page