BURGUIÈRE

 

 

 

 

 

De gueules à trois croix d'argent, 2 et 1, au chef cousu d'azur chargé de deux étoiles d'or.

 

 

Les Burguière, alias Bruguière, Brugière, Bruyère, ancienne famille du pays de Foix, prétendaient être issus des Bruyères-Chalabre. Réfugiés dans la ville protestante de Carla, au nord du Mas-d'Azil, et alliés des Baluze, Du Cassé, Dougnac et Bayle, ils étaient représentés au XVIIIe siècle par plusieurs rameaux : Burguière-Cabanac, Burguière de Ros et de Bole, Burguière-Picou.

 

Maintenus dans leur noblesse en 1698 après avoir été condamnés, ils eurent à nouveau beaucoup de mal à faire reconnaître leur noblesse par d'Hozier de Sérigny lors de l'admission de deux de leurs enfants aux Écoles Militaires du Roi, peu avant la Révolution. Le généalogiste et juge des Armes de France contestait la validité de leurs titres pour y avoir trouvé des vices de forme. Il leur fut reproché surtout la tendance qu'ils avaient à se nommer de Bruyère, à cause des Bruyères-Chalabre dont ils portaient les armes. Il est tout à fait probable que cette famille méconnue, ait laissé des descendants.

   
  1. Jean Burguière, sieur de Cabanac, épouse en premières noces, Paule de Pérès, dont il eut :

    1. Michel qui suit;

    Jean Burguière épouse en secondes noces Jeanne de Larivière, dont il eut :

    1. Georges;

    2. Raymond.

  2. Michel Burguière, né à Carla en 1580, teste le 29 septembre 1655 (Dutil notaire au Carla), décède le 3 avril 1656, épouse en premières noces, par contrat du 23 mars 1608 au Mas-d’Azil (Monfalcon notaire) Madeleine du Cassé de Larbon, dont il eut :

    1. François, qui suit;

    2. Raymond auteur de la branche de Cabanac;

    3. Jeanet, cité en 1655 et 1667;

    4. Gaspard cité dans le testament de son père;

    5. Jeanne, épouse le 27 avril 1649, Jean Bayle pasteur de Carla. Ils sont les parents du philosophe Pierre Bayle (1647-1706).

    Michel Burguière épouse en secondes noces, en 1637 Paule de Langlois des Bordes, fille du seigneur de Roquebrune et des Bordes.

  3. François Burguière de Bole seigneur de Ros, condamné comme faux-noble par jugement du 10 juin 1667, épouse par contrat du 8 septembre 1643 (Dutil notaire) et en l'église Réformée de Carla le 17 octobre, Anne de Baluze, fille de Charles et soeur de Jean-Georges de Baluze. Ils eurent pour enfants :

    1. Michel, qui suit;

    2. Charles auteur de la branche de Ros.

  4. Michel II Burguière de Bole, meurt deux jours après avoir testé, épouse en l'église Réformée de Carla le 5 février 1670, Anne Dougnac dont :

    1. Michel, qui suit;

    2. et peut-être Louis, auteur de la branche du Picou.

  5. Michel III de Burguière de Bole fait une donation à son fils Michel-Louis en 1750, épouse Marie Gaillard fille de Jean Paul, dont :

  6. Michel IV Burguière de Bole assiste son cousin Marc-Antoine de Burguière de Picou à son mariage en 1759, épouse Jeanne Duthil dont :

    1. Jean Michel Claude, né en 1759-1763;

    2. Jean;

    3. Marie Marguerite Françoise née vers 1759-63, épouse en janvier 1780, son cousin, Jacques Roger Honoré de Lapasse, né en 1736, officier de la première compagnie de mousquetaires, lieutenant général des armées du roi, veuf de Rose de Lapasse de la Hitère (épousée en 1764), fils de Louis de Lapasse seigneur de Martisac, et d'Anne-Marie de Bruyère de Ros, dont postérité.

  7. Jean François Claude Burguière, alias de Bruyère de Bole, épouse Raymonde  Decamps, dont il eut:

    1. Elisabeth Louise Sophie, épouse par contrat du 24 novembre 1815 à Castex, Louis Guy Maurice du Pac de Marsouliès (1780-1854).

     

Branche de Ros

  1. Charles Burguière de Ros, seigneur de Ros, habitant du Carla, maintenu dans sa noblesse par jugement donné à Montauban en 1698, épouse par contrat du 19 mars 1692 à Damazan (Gaugnières notaire) Claire de Comminges-Lastronques dont :

    1. Charles, qui suit;

    2. Anne Marie, épouse par contrat du 11 juillet 1724, Louis de Lapasse seigneur de Martisac, né en 1674, officier dans la première compagnie des mousquetaires du roi, chevalier de Saint-Louis, fils d'Aimeric de Lapasse et de Marguerite de Méritens.

  2. Charles Burguière de Ros, mort le 23 février 1770, inhumé le lendemain, épouse par contrat du 16 novembre 1727 passé à Barthe, juridiction de Carla, et en 1731 Marie Catala dont :

  3. Charles Burguière de Ros, maire de Carla, épouse par contrat du 23 juin 1773 et en face de l'église le 29 septembre, Marie-Catherine Saint-Jean, dont :

    1. Michel Marie, baptisé le 11 décembre 1774;

    2. (Jean) Jacques (François) qui suit;

    3. N. mort aux armées, épouse Mlle Guerre;

    4. N. mort aux armées;

    5. Ne.

  4. Jacques Burguière, alias de Bruyère de Ros, né le 1er septembre 1777, baptisé le lendemain, admis à l'Ecole Royale militaire par lettres royales du 31 décembre 1785, fut père de :

    1. Calixte, qui suit;

    2. Une fille mariée, sans postérité.

  5. Calixte de Bruyère de Ros, épouse Mlle Guerre, d'origine espagnole, dont :

    1. Jeanne Noémie, épouse N. Gaubert.

     

Branche du Picou

  1. Louis Burguière du Picou est en litige avec Michel de Montegagne au sujet de l'estimation de biens en 1742, épouse Marie de Bergé, dont :

    1. Marc-Antoine, qui suit;

    2. Louis curé de Niaux puis de Saint-Félix de Donnezan, renonce à la succession de sa mère au profit de Jean-Baptiste Dumas de Marveille en 1775;

    3. Pierre, seigneur de Lanoux, capitaine;

    4. Jacques Roger Honoré;

    5. Marguerite.

  2. Marc-Antoine de Burguière du Picou, baptisé le 23 octobre 1732 au Carla, garde du corps du roi, aurait habité avec sa première femme en Lorraine où il aurait eu une descendance, puis revenu se fixer au Carla. Il avait épousé en premières noces vers 1740-45 Marie Cordier, dont :

    1. Jean-François, qui suit.

    Marc-Antoine de Burguière épouse en secondes noces par contrat du 30 mai 1759 à Montbrun, Thérèse du Pac de Marsoulies, fille de Charles, seigneur de Marsoulies, et de Marie-Anne de Roquemaurel. Ils eurent pour enfants :

    1. Louis, baptisé au Carla le 10 avril 1760;

    2. Marie-Thérèse, baptisée au Carla en août 1761, religieuse, décédée en 1840;

    3. Joseph-Marie, baptisé au Carla le 9 février 1763;

    4. Roger François, baptisé au Carla le 1er décembre 1765;

    5. Louis Antoine, baptisé au Carla le 4 février 1767.

  3. Jean-François de Burguière du Picou, alias de Bruyère, dit le chevalier de Bruyère, né à Saint-Dié le 15 août 1746, reçu dans la compagnie des cadets gentilshommes du roi Stanislas de Pologne (déclaration du 8 juillet 1760), lieutenant colonel, brigadier puis maréchal des logis de maréchaussée à Remiremont en Lorraine, épouse par contrat du 14 novembre 1774 (Tardu notaire) Marie-Catherine Beaudot dont :

    1. (Nicolas) Victor de Burguière du Picou, né à Raon-l'Étape le 5 novembre 1777, admis à l'École royale militaire.

     

Branche de Cabanac

  1. Raymond Bruguière, sieur de Cabanac, vend une terre en 1644, vivant encore en 1689, épouse par contrat du 17 mars 1642 au Carla (Dutil notaire) Marie de Langlois dont :

    1. Pierre de Bruguière, condamné par jugement du 20 janvier 1667;

    2. Michel, qui suit.

  2. Michel de Bruguière Cabanac, seigneur de Cabanac, abjure le protestantisme en 1677 épouse par contrat du 29 juin 1678 à Saint-Ibars (Francazal notaire) Marthe de Comminges.

     

 

 

     

Principales sources

 

  • M. Charles Ordinis, travaux personnels

  • Archives départementales de l'Ariège 34J32, 45

  • Cabinet des Titres, Nouveau d’Hozier 75.

  • Jean Vignau Nobiliaire des généralités de Montauban et d'Auch et du pays de Foix, 1998-2001, p.2061.

 

 

 

 

Vous avez remarqué une erreur?

 

  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org

  • laissez un message dans le forum

 

 

 

 

 

 

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2006. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 17/01/06.

 

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page