CAMBIS

 

 

D'azur au pin d'or fruité de même accosté de deux lions affrontés d'or.

 

 

La maison de Cambis, connue depuis 1256, est originaire de Florence, où les plus anciens ont eu les premières dignités de l'État de Toscane, prieurs de la liberté, gonfalonniers, et autres; ils ne se sont pas signalés seulement dans l'administration de la république, mais par leur valeur et leurs épées toujours au service de la France.

 

Marc de Cambis fut un des chefs de l'armée du roi Louis XII à la conquête du Milanais; Luc, fils de Marc, fut si zélé au service de la France qu'il quitta Florence pour suivre le roi Louis XII, et s'établit en Languedoc. Dominique son fils y acquit la baronnie d'Alais en 1509 de la maison de Pelet-Narbonne. Louis de Cambis, baron d'Alais, laissa trois fils qui ont fait diverses branches.


La maison de Cambis a été admise aux honneurs de la cour, le 7 février 1752, le 10 janvier 1770 et le 13 octobre 1787, avec les titres de comte et de marquis.

 

 

  1. Luc de Cambis, qui suivit en France Louis XII, et s'établit à Avignon, avait épousé vers 1448 Marie de Pazzis, dont il eut :

    1. Dominique, qui suit;

    2. Hélène;

    3. Alix;

    4. François;

    5. Marie;

    6. Marguerite, mariée à Louis d'Anselme;

    7. Nicolas, auteur d'une branche éteinte après la troisième génération;

    8. Pierre, qui a fait la branche C.

  2. Dominique de Cambis, baron d'Alais, seigneur de Saint-Victor de Malcap, de Soustelle, épouse Marguerite de Damians, dont il eut :

    1. Louis, qui suit;

    2. François;

    3. Jean;

    4. Jacques.

  3. Louis de Cambis, baron d'Alais, de Fons et de Sérignac, épouse Marguerite de Pluviers, dont il eut :

    1. François, qui suit;

    2. Françoise, alliée à Jean d'Urre;

    3. Jean, dont la postérité s'est éteinte après trois générations;

    4. Théodore, qui a fait la branche B.

  4. François de Cambis, vicomte d'Alais, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, chevalier de son ordre, épouse Magdeleine de Villeneuve, et il en eut :

  5. Georges de Cambis, baron d'Alais, épouse Isabelle de Thézan-Pujol, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

  6. Jacques de Cambis, baron d'Alais, lieutenant général des armées du roi après trente ans de campagnes, blessé à mort à Girone, et fait prisonnier, mourut quelques jours après à Palamos en 1653, avec son fils Jacques, blessé et prisonnier comme lui. Il avait épousé Catherine d'André, dont il eut :

    1. Jacques, mort sans postérité;

    2. Isabelle, dame de la baronnie d'Alais, épouse Jacques de Bérard, seigneur de Montalet;

    3. Anne, épouse le 11 avril 1655 Jean-François de la Fare, baron de la Salle, mestre de camp de cavalerie : par ces deux mariages, la vicomte d'Alais a été portée dans les maisons de Montalet et de la Fare, et partagée entre elles.

    Le roi avait honoré Jacques de Cambis de l'expectative de maréchal de France, et lui avait donné la permission d'en porter les insignes avec ses armes. Son corps et celui de son fils furent inhumés le 8 septembre 1653 dans l'église collégiale d'Alais. On conserve encore, dit Lachenaye-Desbois, dans la sacristie de cette église l'épée de bataille de ce brave officier général. Sur cette épée sont gravés ces mots :

    Je suis Cambis pour ma foi,

    Ma maîtresse et mon roi;

    Si tu m'attends, confesse-toi.

 

Branche B.

  1. Théodore de Cambis, baron de Fons et de Sérignac, seigneur de Malbois, commandant l'artillerie en Languedoc sous le maréchal de Montmorency en 1585, avait épousé le 9 octobre 1578 Espérance d'Assas, et il en eut :

  2. Jacques de Cambis, seigneur de Sérignac, capitaine d'infanterie dans le régiment de Fontcouverte en 1610, épouse en premières noces le 18 mars 1612 Françoise de Mandagout; et en secondes noces le 6 avril 1618 Louise de Dampmartin, dont il eut :

    1. Théodore, qui suit;

    2. Hercule, seigneur d'Ortous, épouse le 13 novembre 1655 Françoise Sigaleri;

    3. Jean, seigneur de Montels, capitaine au régiment de Calvière en 1646, épouse le 28 avril 1652 Firmine de Cassagne, et il en eut :

      1. Marthe, dame de Montels, alliée à M. Molles du Merlet.

  3. Théodore de Cambis, seigneur et baron de Fons et de Sérignac, capitaine d'infanterie au régiment de Sérignan en 1636, épouse le 6 novembre 1647 Marie de Saint-Étienne de Ganges, et il en eut :

    1. Hercule;

    2. Jean-Louis.

    Les deux frères furent maintenus dans leur noblesse avec Hercule, leur oncle, demeurant à Montpellier, par jugement souverain du 20 décembre 1668.

 

Branche C.

  1. Pierre de Cambis, écuyer, épouse le 23 octobre 1525 Françoise de Pérussis, dame d'Orsan, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

  2. Jean de Cambis, seigneur d'Orsan, chevalier de l'ordre du Pape et de l'ordre du Roi, épouse le 26 avril 1555 Françoise de Clericis, et il en eut :

    1. Louis, qui suit;

    2. Richard, qui a fait la branche D.

  3. Louis de Cambis, seigneur d'Orsan, chevalier de l'ordre du Roi, épouse le 16 mai 1583 Georgette de la Falèche, et il en eut :

    1. Jean, qui suit;

    2. Paul, baron de Brantes, seigneur de Cairane, co-seigneur de Velleron, dont la postérité s'est continuée au comtat Venaissin, et a eu des lettres de marquisat du pape Clément IX. (Marquis d'Aubaïs, I, 348.)

  4. Jean de Cambis, seigneur d'Orsan, épouse le 1er mai 1616 Marguerite de Simiane, dont il eut :

  5. Louis de Cambis, seigneur d'Orsan, citoyen d'Avignon, épousele 14 avril 1638 Magdeleine de Beaumefort, et il en eut :

    1. Jean-Paul;

    2. Charles, qui suit.

    Les deux frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 8 novembre 1669.

  6. Charles de Cambis, seigneur d'Orsan et de Lagnes, épouse le 30 août 1674 Marie-Anne Pilehotte de la Pape, et il en eut :

    1. Jacques, qui suit;

    2. Marie-Anne, alliée en 1699 à François de Cohorne, capitaine d'infanterie au régiment d'Angoumois.

  7. Jacques de Cambis, seigneur d'Orsan, co-seigneur de Lagnes, épouse en 1690 Magdeleine de Guilhems, et il en eut :

  8. Louis-Charles de Cambis, seigneur d'Orsan et de Lagnes, épouse en 1723 Anne-Elisabeth de Peyre, dont il eut plusieurs enfants, entre autres :

  9. Jacques-François de Cambis, vicomte de Cambis, colonel d'un régiment d'infanterie de son nom, épouse Gabrielle-Charlotte-Françoise de Chimai.
     

Branche D

  1. Richard de Cambis d'Orsan, seigneur de Servières, auditeur de la Rote au palais apostolique d'Avignon, épouse en premières noces le 20 décembre 1595 Isabelle de Baroncelli, dont il eut :

    1. Jean-François, qui continua la postérité dans le comtat Venaissin;

    Ricard de Cambis épousa en secondes noces le 22 janvier 1602 Marguerite de Sade, et en troisièmes noces le 11 décembre 1607, Marguerite de Robin, dont il eut :

  2. Charles de Cambis, seigneur de Montillet, demeurant à Toulouse, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 8 novembre 1669.

 

Principales sources

  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, I, 126.

  • Maynier, 91-92.

  • Pithon-Curt, I, 237-249.

  • Lachenaye-Desbois, III, 442.

Vous avez remarqué une erreur?
  • envoyez un message électronique (n'oubliez pas de préciser vos sources et d'en ajouter si possible une copie dans votre message) à redacteur @ dagos.org
  • laissez un message dans le forum

Rechercher sur le site

 

ARMORIAL DU PAYS D'OC par d'AGOS.
Copyright © 2004-2005. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: 05/11/05.

Menu

Accueil
Patronymes
Rechercher
Contribuer
Forum
Haut de page